MU Architecture_©Jean-Sebastien Herr._Bloomfield_01

MU Architecture_©Jean-Sebastien Herr._Bloomfield_09

MU Architecture_©Jean-Sebastien Herr._Bloomfield_07

MU Architecture_©Jean-Sebastien Herr._Bloomfield_05

MU Architecture_©Jean-Sebastien Herr._Bloomfield_04

MU Architecture_©Jean-Sebastien Herr._Bloomfield_03

MU Architecture_©Jean-Sebastien Herr._Bloomfield_02

MU Architecture_©Jean-Sebastien Herr._Bloomfield_06

MU Architecture_©Jean-Sebastien Herr._Bloomfield_08

MU Architecture_©Jean-Sebastien Herr._Bloomfield_010

La Résidence Bloomfield a fait l’objet d’une transformation extrême : la conversion d’un duplex en maison de ville au cœur du quartier Saint-Michel-Parc extension. Le bâtiment existant, datant des années 1920, fut dénudé jusqu’à son ossature. Les murs mitoyens, la structure du toit et la façade avant furent les seuls éléments conservés. Poussé par la volonté de créer des espaces fluides, spacieux et lumineux, la nouvelle charpente plus discrète permit d’offrir des aires de plancher complètement ouvertes à chaque niveau.

Les espaces de vie sont tous baignés par une lumière naturelle abondante, résultat d’une fenestration importante et d’une orientation est-ouest. Le rez-de-chaussée, à l’aspect muséal, est accentué par de grandes surfaces verticales blanches et de rigoureux alignements. La cuisine de style minimaliste et épuré s’intègre discrètement à l’architecture sobre laissant le grand îlot flotter au centre de la pièce. Une impressionnante paroi de verre sépare la cuisine de l’escalier, pièce maîtresse de la maison qui relie les trois niveaux de manière élégante et sculpturale. Une organisation claire et un plan simple ont permis à chaque niveau d’établir une relation bien définie entre les espaces servants et les espaces de vie. La qualité spatiale qui en découle offre un confort et un sentiment de détente incomparable.